Pour Martine…

Une dédicace spéciale pour Martine Camillieri : on n’avait pas pensé à inclure ces instruments dans nos Ustensiles ! J’aime beaucoup cette soupe poétique, toute cabossée, les légumes ne sont pas écrasés de façon régulière, l’aléatoire me plaît tellement. Je te laisse tester cette recette avec les légumes de ton potager et les pierres que tu auras choisies. Et en prime, tu auras droit à un joyeux concert de pierres dans la cuisine !

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

27 réponses sur “Pour Martine…”

  1. martine camillieri dit :

    Sonia, je sors tout de suite trouver les 3 pierres !!
    ce ne sera pas difficile, c’est tout ce qu’il y a dans le potager en ce moment.
    … mais j’ai mes bons petits légumes du marché bio. je la fais, RV dans 2 h !
    J’adore cette idée !

  2. martine camillieri dit :

    c’est lancé. J’ai trouvé 2 topinambours et une poignée d’oseille dans le jardin, coupés avec 2 céleris rave et 3 navets. Malheureusement je n’ai pas trouvé d’aussi jolis cailloux que les tiens, plutôt des silex, ce sera plus haché, qu’écrasé… on verra.

  3. martine camillieri dit :

    zut, jai l’impression que mes cailloux sont trop lourds !

  4. martine camillieri dit :

    je retourne en chercher d’autres !

  5. Sonia Ezgulian dit :

    Quel feuilleton ! Oui en effet, il faut que les cailloux ne soient pas trop lourds et la casserole pas trop large, pour avoir un bon bain bouillonnant pour que les cailloux s’activent… Suspens, j’attend ton verdict !

  6. martine camillieri dit :

    je pèse mes nouveaux cailloux….

  7. martine camillieri dit :

    Sonia, c’est SUPER
    Il est 19 H la soupe est prête !!!
    La texture rend son bouillon délicieux avec son petit côté haché-écrasé, les légumes sont tout attendris… ton histoire de cailloux est la plus géniale que je connaîsse !!! Plein de bises.

  8. martine camillieri dit :

    Oui, j’avais bien pris soin de prendre une casserole moyenne, mais mes cailloux qui ne se remuaient pas faisaient 300 g. C’était l’erreur.
    Les nouveaux, plus alertes ont bien travaillé. Je les garde auprès de mon presse ail !!

  9. martine camillieri dit :

    La soupe est divine ! Même Bernd est bluffé, je te quitte pour la déguster.
    Merci pour cette jolie fin de dimanche !

  10. Sonia Ezgulian dit :

    Ohlala que je suis fière pour t’avoir emballé, Bernd aussi et que les cailloux soient installés à côté du presse-ail, tout un symbole !
    A très vite pour la prochaine recette « Terre »

  11. martine camillieri dit :

    j’aurais bien aimé partager cette soupe sur fb, histoire de montrer que la technologie se trouve là où l’on ne se doute pas. mais je ne sais pas faire. j’ai mis une autre page…

  12. charlotte* dit :

    j’ai beaucoup aime cette idee de recettes imprimables a la taille de mon Moleskine alors j’en ai parle ici:
    http://fr.etsy.com/blog/french-handmade-way-of-life-5-par-charlotte
    merci!
    charlotte*

  13. Sonia Ezgulian dit :

    Merci Charlotte. Et je découvre aussi Etsy que je ne manquerai pas de visiter pour faire de jolis cadeaux.

  14. Mingou dit :

    C’est très poétique ! Il me semble que l’idée des cailloux est présente dans le volume La Terre, non ?
    (J’ai quelques galets chez moi, j’espère qu’ils auront la taille appropriée…)

  15. Sonia Ezgulian dit :

    C’est effectivement une des recettes de « la Terre, dix façons de l’nterprêter » . Ces jours-ci, je vais illustrer quelques recettes pour Martine Camillieri. Vous me direz pour vos cailloux !

  16. Edda dit :

    Oh les pierres sont finies, comment faire? ;-) J’aime l’idée de la soupe cabossée…et ton approche à la cuisine toujours si pétillante . Bonne soirée

  17. Sonia Ezgulian dit :

    Je n’ai ps compris « les pierres sont finies  » ?

  18. Soupe aux Galets – by Sonia | Oh les girls : une semaine sur la blogosphère dit :

    […] ? Il suffit de lire son billet. Posting Your Comment Please Wait Laisser un […]

  19. martine camillieri dit :

    Sonia, j’ai donc acheté 6 exemplaires de ton petit livre gris : la Terre (editions de l’épure)pour les distribuer à mes amis possesseurs d’un petit terrain caillouteux.
    Le premier à été donné à des amis australiens du Perche, qui s’e sont étonnés de cette soupe « aux galettes » !
    Le deuxième à quelqu’un qui revenait du Portugal, où une tradition dit qu’on met une pierre chaude dans la soupe pour finir de la cuire.
    Un troisième a raconté une jolie histoire de son enfance : pour échapper au loup,
    une biquette lui promet une excellente soupe aux cailloux, et l’invite à attendre qu’elle cuise.
    Évidemment les cailloux sont long à cuire, et le loup s’endort, et la biquette prend la poudre d’escampette !!! Une Quatrième s’est juré de faire cuire son prochain poulet dans les mottes de terre. Et moi je vais attaquer la recette de la terre de Sienne, en revenant d’Italie !!

  20. Sonia Ezgulian dit :

    Voilà ce qui s’appelle de la transmission culinaire, Martine je te décerne le titre ! Grâce à toi, la soupe aux cailloux va voyager de New-York à Sydney en passant par le Perche ! Vivement les prochaines recettes….

  21. Mingou dit :

    Mes galets sont assez petits et ne pèsent que 45-50 g… Pensez-vous que cela puisse fonctionner…?

    (Merci pour les cartes ! Elles sont très chouettes !)

  22. Sonia Ezgulian dit :

    Je ne sais pas Mingou, ce que j’aime avec cette recette, c’est l’aléatoire, l’incertitude. Vous me raconterez le résultat….

  23. patoumi dit :

    Bonjour Sonia,
    Je l’ai déjà dit à Martine mais j’avais envie de vous le dire directement, la lecture de cette recette si poétique et le petit feuilleton que Martine en a fait, furent un délice depuis la chambre d’hôtel new yorkaise.
    Maintenant que j’ai fini de découper les pages du petit livre gris, j’ai envie d’entendre le bruit des galets dans le bouillonnement de la casserole (mon petit plaisir va être de choisir la plage bretonne sur laquelle je vais les ramasser!)

  24. Sonia Ezgulian dit :

    Bonjour, avez-vous rapporté des petits galets pour concocter votre soupe en fanfare ? Bonne cuisine !

  25. Pour Martine(suite) | l'épluche-sardine dit :

    […] Martine(suite) Il y a quelques semaines, j’avais promis à Martine Camillieri de mettre à l’honneur d’autres recettes du […]

  26. Saperlipopote à Genève dit :

    Oooh !
    quelle idée charmante, sonnante et trébuchante !
    En Suisse, nous avons la soupe de chalet mais je préfère ta soupe de galets !
    Je les ramasse du sud de l’Angleterre au Nord de l’Espagne, j’en ai des kilos à perdre dans le potage !
    Je vais essayer too de go !

    PS. la soupe de chalet, un joyeux fourre-tout :
    – 10 pommes de terre
    – 2 oignons
    – une poignée d’épinards sauvages
    – une poignée d’orties
    – 1 l de lait
    – 2 l d’eau
    – 200 g de cornettes*, sel
    – Gruyère coupé en lamelles

    *cornettes = coquillettes.

  27. Sonia Ezgulian dit :

    Merci pour la jolie recette de soupe de chalet et je suis ravie d’avoir appris un joli mot, « cornettes » pour les coquillettes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *