Qu’est-ce qu’on mange ?

Premier repas de retour : des bruschettas tomates basilic, des fines tranches de Culatello di Zibello (petite entorse au thème napolitain de la soirée, c’est un magnifique jambon cru originaire de Parme), des poivrons lentement confits avec olives noires, ail et oignons frais, des scampi au citron d’Amalfi, sautés et servis avec des pétales crus de courgettes de Nice (à défaut de courgette de Ravello). Pour suivre, des gnocchis farcis à la « fior di latte » achetés chez La Tagliatella à Agerola (sur la route entre Naples et Furore), simplement servis avec ma dernière bouteille de passata. Et pour finir un sorbet à la fraise avec quelques framboises et bien sûr un petit verre de limoncello maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *