Un soir, au Refettorio …

… pour un dîner mitonné par la brigade en place et par une équipe de bénévoles de l’Association Elles sont food. Aux côtés du chef Maxime Bonnabry Duval, j’ai eu le plaisir de cuisiner un repas au Refettorio pour 80 personnes en situation d’exclusion et de précarité, en transformant des ingrédients provenant de surplus alimentaire – qui seraient sinon gaspillés, une belle aventure de partage et de solidarité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *