Archive pour la catégorie 'Actualités'

Noël napolitain

Il y a quelques semaines, je vous parlais des merveilles que j’avais rapporté de Turin. Pour Noël, j’ai conservé les fameuses petites tomates caractéristiques des flancs fertiles du Vésuve, les Pomodorini del piennolo del Vesuvio qui ont décroché une AOC pour leur qualité incomparable. De forme allongée, pointue, cette petite tomate possède une peau naturellement épaisse qui confère une longue conservation naturelle, de juillet quand elle est cueillie jusqu’à Noël. Les balcons napolitains s’ornent pendant toute cette période de grappe de tomates, pesant plusieurs kilos et permettant de concocter nombre de recettes napolitaines. Et notamment les spaghettis aux fruits secs (rendez-vous demain pour la recette). J’ai découvert cette année une prune étonnante Susine bianche di Monreale , cueillie en septembre, enveloppée dans du papier en chapelet et dégustée à Noël. C’est étonnant, malgré son aspect flétrie, le fruit est moelleux et acidulé comme une prune fraiche.

Rendez-vous dimanche 16 décembre …

Un beau patchwork de mes livres vous seront proposés chez Decitre Ecully Pérollier : Les déchets, dix façons de les accommoder, 6m2 de cuisine Chroniques extraordinaires d’un restaurant ordinaire Du beau, du bon, du breton (éditions de l’Epure), Il n’y a pas que les quenelles à Lyon (éditions Tana) et les carnets illustrés (éditions Stéphane Bachès) le dimanche 16 décembre à la librairie Decitre du centre commercial Le Pérollier de 15 à 17 heures.

Miettes, mie et croûte !

Je l’ai su dès que je l’ai vu dans cette boulangerie de la place Sainte-Irénée à Lyon : ce pain de seigle allait m’inspirer plein de recettes. Avec la mie, des cubes d’escargots et des cordons vraiment bleus ! Et avec la croûte, réduite en chapelure, j’ai concocté un pain d’épices très original. Recettes aujourd’hui, demain et jeudi …

 

Réconciliation gourmande

Claire a réussi le tour de force de me réconcilier avec l’anglais et les gourmandises anglo-saxonnes. Cette pâtissière de talent concocte de bons gros gâteaux (cheesecake, carrot cake)  et j’avoue que j’ai succombé à ses biscuits à emporter ( à commander sur Nuage et caramel ou à découvrir dans quelques épiceries lyonnaises). Alors une fois n’est pas coutume, je parle fluently english : miam miam, dans le coffret de Noël,  les Dark Chocolate & Peanut Butter Cream Cookies, Milk Chocolate & Fleur de Sel Flapjacks (absolutly terrible !), Earl Grey & Orange Shortbread. Traductions et autres merveilles à croquer sur www.nuageandcaramel.com

Trognon, vous avez dit trognon ?

Restons vigilants même si la Semaine de réduction des déchets est terminée ! Vous pouvez écouter en podcast l’émission du jour de Vincent Belloti sur RCF consacrée aux Déchets, dix façons de les accommoder (éditions de l’Epure). Sans oublier le reportage de l’ADPM sur le marché du quai Augagneur à Lyon. Au menu, de la gelée de trognons de pommes, mon pâté trognon et plein d’autres recettes à base de déchets !

 

Dédicace très gourmande

A l’occasion de la dédicace de  Il n’y a pas que les quenelles à Lyon (éditions Tana),*

 François Chazelle, fondateur de la librairie Raconte-moi la Terre
a demandé à son chef de cuisine de concocter un repas inspiré par le livre de Sonia Ezgulian. 
Rendez-vous le samedi 1er décembre pour vos dédicaces 
lors du déjeuner
et de 16 h à 19 h, 14 rue du Plat 69002 Lyon
N’oubliez pas de réserver votre table si vous souhaitez déjeuner (voir menu ci-dessous) chez Raconte-moi la Terre au 04 78 92 60 22
* sans oublier les derniers ouvrages parus aux éditions de l’Epure et aux éditions Stéphane Bachès

Dînette italienne …

…pour faire honneur aux produits rapportés du magasin Eataly et du Salone del Gusto, organisé par le Slowfood à Turin. En apéritif, quelques charcuteries très finement tranchées : bresaola, du Capocollo di Martina Franca de la charcuterie Santoro (située dans la Vallée d’Itria dans les Pouilles), une spécialité fumée au bois de Fragno, un chêne typique de la région. Egalement de la Sopressa del Palladio, une recette ancestrale née dans la région de Vicenza qui ressemble à un gros saucisson avec un morceau de filet au centre. Charcuteries à grignoter avec de délicieux grissinis et des lingue di suocera (langues de belle-mères) au piment de la maison Mario Fongo. Pour l’entrée, une salade avec des artichauts poivrade, des tomates cerise séchées (une merveille à incorporer aussi dans un ragoût, une daube, des pâtes etc) de la maison F.lli Burgio et des petits pois chiche Ceci di Cicerale, distribué par la ferme-auberge U Cecere, située près de Salerne. En plat principal,  des pâtes façon sciuè sciuè, des Scialatielli (des pâtes typiques de Minori, une charmant village près d’Amalfi) de la maison Gentile. Pour le dessert, un fondant aux marrons avec des noisettes du Piémont. Sans oublier, quelques Amaretti morbidi à mourir à savourer avec du Limoncello maison.