Archive pour la catégorie 'Publications'

Vivre(s) …c’est le nom de notre beau projet de livre, nous avons besoin de vous sur Kiss Kiss Bank Bank !

Si vous me suivez sur Instragram ou Facebook, vous savez à quel point le potager de mon papa compte pour moi. Mon père a hérité de ma grand-mère, maraîchère, d’un indéniable talent pour faire prospérer son minuscule potager et il est l’une de mes principales source d’inspirations. Cet ouvrage est bien plus qu’un livre de cuisine, c’est aussi un manuel pour un autre mode de vie, être joyeux, être optimiste, s’évader en mitonnant des plats qui font autant le bonheur des papilles que de l’esprit. En bonus, je vous dévoile les astuces de mes pique-niques dans le train qui suscitent tant d’enthousiasme (#mespiqueniquesdansletgv sur Instagram).

Vous pouvez même choisir ce livre pour vos cadeaux de Noël, je vous enverrai par mail une recette joliment mise en page, à imprimer et à offrir à celles et ceux qui patienteront jusqu’en février !


CE LIVRE NE SERA PAS DIFFUSÉ EN LIBRAIRIE,
LE SEUL MOYEN DE SE PROCURER CE COLLECTOR,

C’EST DE L’ACHETER MAINTENANT
SUR KISS KISS BANK BANK EN CLIQUANT ICI

Edition limitée numérotée à la main
Format 230 x 170 mm
160 pages en couleurs
Couverture souple à rabats
70 recettes
Imprimé en France
Livraison chez vous : mi-février

La pasta allegra

Alessandra est italienne et épicière à Paris ; Sonia est d’origine arménienne et cuisinière à Lyon. Ces deux- là se croisent depuis des années, elles partagent la même passion des beaux produits et sont très impliquées pour la transmission culinaire. Alessandra Pierini et Sonia Ezgulian ont décidé de faire vraiment connaissance et de partir ensemble aux sources des pâtes, à Gragnano et à Naples pour célébrer l’art de vivre à l’italienne.  Soutenues par Garofalo, pastificio à Gragnano, elles signent ensemble un livre atypique, à la fois recueil de recettes et carnet de voyages, ponctué par les dessins et collages de Sonia Ezgulian (dessins, collages) et les photographies d’Emmanuel Auger. Les deux complices confient aussi dans cet ouvrage leurs meilleures adresses de restaurants et de producteurs pour découvrir les produits italiens indissociables des pâtes. 

30 recettes très italiennes pour Alessandra, plus hétéroclites pour Sonia. 

Editions de l’Epure 156 pages    à paraitre le 19 septembre 2019 mais déjà en pré-commandé   sur le site des éditions de l’Epure

Lyon à la carte

Mâchon, Confluence, cardons, quenelle, traboule, Croix-Rousse, tablier de sapeur, Bocuse, pâté croûte… Sonia Ezgulian vous guide à travers Lyon et vous fait découvrir les adresses les plus appétissantes de la capitale des Gaules. Où se nourrir à proximité des grands monuments ? Où boire un verre ? Où déguster les spécialités locales ? Grâce à un pliage original et exclusif, vous visualisez d’un seul coup d’œil le plan et les informations sur les adresses sélectionnées sans avoir à tourner et retourner la carte.

Complet comme un guide et pratique comme une carte, Le Voyageur Affamé vous fait découvrir la gastronomie d’une ville afin d’en comprendre les spécificités et les habitudes alimentaires. Reflet de leurs pratiques sociales, l’alimentation révèle, en effet, la manière de vivre d’une ville et de ses habitants.

Affamé de découvertes, de rencontres et de connaissances le voyageur dévore la ville tous les sens en éveil. Plus d’infos sur le blog ddv Voyageur affamé, les Nourritures capitales.

Inspiration beurre 4/4

 

Pétoncles gratinées au beurre de gingembre et ciboulette

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 3 minutes

12 pétoncles en coquilles

40 g de chapelure de pain de seigle

1 petite betterave chioggia

Fleur de sel et poivre du moulin

Pour le beurre au gingembre et ciboulette

50 g de beurre demi-sel

½ c. à café de gingembre fais râpé à la microplane

4 brins de ciboulette

Laissez le beurre 30 minutes à température ambiante avant d’incorporer le gingembre et la ciboulette finement ciselée. Malaxez longuement pour bien mélanger tous les ingrédients, enveloppez de film alimentaire et réservez au frais.

Préchauffez le four, fonction grill.

Ouvrez les coquilles et récupérez les noix de pétoncles. Lavez les coquilles, étalez-les sur une plaque de cuisson. Déposez dans le fond un peu de betterave chioggia épluchée, taillée en fines lamelles puis en julienne.

Posez les noix de pétoncles sur le lit de betterave, ajoutez une noisette de beurre au gingembre & ciboulette, assaisonnez de sel et de poivre et faites dorer 3 minutes sous le grill du four, puissance maximale.

 

Inspiration Beurre 3/4

 

Ravioles ricotta au beurre de pétales d’ail et estragon

Pour 4 personnes

Préparation : 1 heure

Cuisson : 4 minutes

Pour la pâte

150 g de farine

1 petit œuf

2 pincées de sel

1 filet d’huile d’olive

Fleur de sel et poivre du moulin

Pour la farce

250 g de ricotta

Pour le beurre de pétales d’ail et d’estragon

70 g de beurre demi-sel

1 petite gousse d’ail

12 feuilles d’estragon

Commencez par préparer la pâte à raviole : mélangez à la main la farine, l’œuf, la pincée de sel, le filet d’huile d’olive et deux à trois cuillerées à soupe d’eau. La pâte doit être souple. Enveloppez-la du film transparent et réservez-la au moins une heure au réfrigérateur.

Pendant ce temps, préparez le beurre d’ail : épluchez la gousse d’ail et émincez-la en fines lamelles avec la mandoline, ajoutez l’estragon ciselé. Malaxez longuement le beurre préalablement ramolli et réservez ensuite au frais.

Poivrez légèrement la ricotta. Le contraste entre le goût délicat de la ricotta et le caractère bien trempé du beurre d’ail fait tout l’intérêt de cette recette.

Avec la traditionnelle machine de pâte ou au rouleau à pâtisserie, étalez de fines bandes de bandes. Coupez-les ensuite en carrés de 5 cm de côté. Déposez un peu de farce au centre, badigeonnez les bordures de la pâte avec un pinceau mouillé d’eau et repliez le carré en triangle. Rapprochez les deux pointes et pincez-les pour obtenir la forme caractéristique du tortellini. Vous pouvez aussi opter pour des demi-lunes.

Faites cuire les ravioles 3 minutes dans de l’eau bouillante salée. Pendant ce temps, dans une grande sauteuse, faites fondre le beurre d’ail jusqu’à ce que l’ail commence à peine à blondir. Il ne doit surtout pas être coloré. Incorporez aussitôt les ravioles égouttées, mélangez délicatement. Ajoutez un peu de fleur de sel et de poivre. Servez sans tarder.

Inspiration Beurre 2/4

Huitres et mouillettes  au beurre d’agrumes 

Pour 4 personnes

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 1 minute

12 huîtres Gillardeau n°2

4 tranches de pain de campagne

½ échalote 
finement hachée

½ c. à café de gingembre 
finement haché

3 c. à soupe de vinaigre de cidre

Poivre du moulin, du blanc de Penja de préférence

Pour le beurre d’agrumes

80 g de beurre demi-sel

1 c. à café de zestes de citron jaune et vert, de clémentine râpés à la microplane (environ une lamelle de citron vert bio, une lamelle de citron jaune bio et une lamelle de clémentine bio)

Ajoutez au beurre préalablement ramolli les zestes râpés d’agrumes, mélangez soigneusement et réservez au frais.

  
Avec un couteau d’écailler, ouvrez les huîtres, videz la première eau et déposez-les dans les assiettes de service.

Préparez la marinade : mélangez l’échalote avec le gingembre, le vinaigre et un tour de moulin à poivre.

Faites toaster les tranches de pain, taillez des mouillettes avant de tartiner le beurre aux agrumes. Déposez un peu de la marinade dans chaque huître. Servez avec les mouillettes beurrées.

 

 

 

Inspiration beurre 1/4

Première recette d’une série de quatre que j’ai imaginé pour le Cniel :

Navets glacés au beurre de pistache et caille caramélisée

Pour 4 personnes

Préparation : 30 minutes

Marinade : 2 heures

Cuisson : 20 minutes

4 cailles

12 navets nouveaux fanes

1 c. à soupe de miel liquide

30 g de beurre demi-sel

4 brins de coriandre

Pour le beurre de pistache 

30 g de beurre doux

20 g de pistaches d’Iran mixées en poudre

Pour la marinade

3 c. à soupe d’eau

1 c. à soupe de moutarde à l’ancienne

1 c. à soupe de sauce soja

1 c. à café d’huile de sésame

3 pincées de piment d’Espelette

Sel fin et poivre du moulin

Dans une petite casserole, déposez les petits navets épluchés, le beurre demi-sel,  le miel et 2 pincées de sel fin. Couvrez d’eau à hauteur et recouvrez avec un disque de papier sulfurisé découpé au diamètre de la casserole, avec un trou de 2 cm au centre. Laissez cuire à feu doux jusqu’à complète évaporation. Retirez le papier, ajoutez le beurre de pistache et laissez dorer les navets encore quelques instants.

Malaxez le beurre ramolli avec la poudre de pistache et réservez au frais.

Levez les filets de caille et détachez les pattes de la carcasse. Assaisonnez légèrement de sel et de poivre. Déposez-les dans un plat allant au four. Préparez la marinade en mélangeant l’eau très chaude, la moutarde, la sauce soja, l’huile de sésame, du sel et le piment d’Espelette.

Versez cette marinade sur les morceaux de caille et réservez au réfrigérateur pendant au moins 2 heures. Enfournez le plat à 220 °C, laissez cuire et caraméliser pendant 20 minutes en retournant souvent les morceaux de caille. Servez les navets glacés au beurre de pistaches avec les cailles caramélisées.