Régal en kiosque

Il est temps de penser aux repas de fête. Dans le dernier magazine Régal, je vous propose deux idées de petits luxes : la tapenade aux truffes d’été de la Maison de la truffe et le beurre au caviar de Neuvic ( à découvrir à la Manufacture de Damien Gateau si vous êtes lyonnais). Au menu, un très classique filet de boeuf réveillé par la tapenade aux truffes  très aromatique et des filets de volaille farcis servis avec un beurre aquitain (cela n’existe pas dans le répertoire officiel des sauces, j’ai imaginé cette recette en pensant au beurre nantais).

Pâté trognon, nouvelle version

A l’occasion de la journée d’action contre le gaspillage alimentaire, je vous ai mitonné une nouvelle version de mon pâté trognon. Vous pouvez réaliser cette recette ultrasimple avec tous vos restes de viande, succès assuré avec cette présentation originale. Et n’hésitez pas à potasser mes livres chouchous sur le sujet, presque toute une étagère de la bibliothèque consacrée au recyclage gourmand. Vous n’aurez plus d’excuses pour vos restes de cuisine : une trilogie aux éditions de l’épure, un collector chez Tana et le gros dernier avec plein d’idées !   Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Atelier bricolage

 

Vous êtes nombreux à me parler de mon arbre à ustensiles. Voici quelques détails importants pour en fabriquer un chez vous. Dénichez une belle branche de bois, solide, si possible qui ‘s »ouvre » un peu en éventail. Dans une brocante, procurez-vous une ou deux couronnes d’office ( vous savez pour accrocher les saucissons) en veillant à choisir le bon diamètre (pas trop grand surtout). Réalisez un coffrage en bois, coulez un peu de ciment déposez la base de branche en la maintenant bien droite (fixez-la). Laissez séchez au moins trois ou quatre jours avant de planter de gros clous ça et là, des crochets aussi (pour accrocher des paniers) et une ou deux couronnes d’office et accrochez les ustensiles en fonction de leurs poids, veillez à ce que le tout tienne bien en équilibre. Rien ne vous empêche de suspendre aussi des aliments. Et en été, l’arbre à ustensiles fait de jolies ombre chinoises dans la cuisine !


Prix 750 g : le palmarès

Très heureuse d’être sur la deuxième marche du podium du Prix 750 g !

Premier prix : Cuisiner les produits méditerranéens d’Edda Onorato, aux éditions Prat

Deuxième prix ex aequo : Ma cuisine astucieuse de Sonia Ezgulian, aux éditions de la Martinière et La cuisine de Solveig de Solveig Darrigo-Dartinet, aux éditions Solar

Troisième prix : We love Street Food d’Annabelle Schachmes et de Damien Eymon, aux éditions First


Comme des sucettes de fêtes foraines

  Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Il est bien ce cuit-poulet ?

Repéré dans la très belle Malle trousseau, le cuit-poulet, tout comme de nombreux autres objets de cette malle, est vendu également dans un coffret à part. Ce plat en grès naturel émaillé permet de cuire une volaille à la verticale, le jus s’écoule et rend la viande juteuse et la peau est bien croustillante. La garniture se gorge du jus de la volaille. C’est vraiment très savoureux !