Opération cuisine du placard !

Chose promise, … pour aider Gwenaël dans son Opération placard, voici ma première idée de recette avec la moutarde en poudre Coleman’s. Je réalise une pâte à ravioles (250 g de farine, 1 oeuf, 1 belle cuillerée à café de moutarde en poudre, du sel  et un peu d’eau) et je confectionne une garniture avec les restes dans le frigo ( Gwenaël, tu avais bien un reste de poule, je hache le tout avec des carottes râpées, du cumin, du persil et des zestes de citrons confits). Pour l’occasion, je me lance dans une nouvelle forme de ravioles : des barquettes ! Pour couper, les jolis losanges dentelés, j’utilise un simple emporte-pièce rond. Et pour déguster, quelques gouttes d’huile aux agrumes d’Olivier Roellinger et un peu d’aneth. A demain, pour la deuxième recette avec cette moutarde anglaise bien pratique.

Couleurs d’hiver

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

 

Street food à la maison

Avec des vraies saucisses Knackis et des saucisses de Francfort, des moutardes en tubes qui décapent (Tubissime / Sur les Quais), ces hot dog maison ont fait un malheur ! 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Comme un voyage …

On voyage avec cette soupe de cresson, réveillée par des lamelles de radis d’Ouzbékistan (Merci André et Marie-Hélène) et par du sumac, une épice acidulée très prisée dans tout le Moyen-Orient. 

 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Oh le beau pain !

J’ai complètement craqué pour l’idée de Requia, facile à réaliser et fait son petit effet à table. Je trouve que c’est une belle idée pour proposé des mouillettes originales pour un oeuf à la coque, pour faire trempette dans une soupe, etc. Merci Requia ! 

 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Trilogie anti-gaspi

 

2014 est l’année européenne de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Raison de plus, s’il en fallait, de tester les recettes de la trilogie que je boucle avec « les restes, dix façons de les accommoder « , livre tout juste paru aux éditions de l’Epure. Avec « les épluchures, dix façons de les accommoder» et « les déchets » dans la même collection, vous pourrez comme moi jongler malicieusement avec les épluchures, les déchets et les restes  pour imaginer des recettes ludiques, surprenantes et savoureuses.