Couleurs d’hiver

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

 

Street food à la maison

Avec des vraies saucisses Knackis et des saucisses de Francfort, des moutardes en tubes qui décapent (Tubissime / Sur les Quais), ces hot dog maison ont fait un malheur ! 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Comme un voyage …

On voyage avec cette soupe de cresson, réveillée par des lamelles de radis d’Ouzbékistan (Merci André et Marie-Hélène) et par du sumac, une épice acidulée très prisée dans tout le Moyen-Orient. 

 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Oh le beau pain !

J’ai complètement craqué pour l’idée de Requia, facile à réaliser et fait son petit effet à table. Je trouve que c’est une belle idée pour proposé des mouillettes originales pour un oeuf à la coque, pour faire trempette dans une soupe, etc. Merci Requia ! 

 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Trilogie anti-gaspi

 

2014 est l’année européenne de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Raison de plus, s’il en fallait, de tester les recettes de la trilogie que je boucle avec « les restes, dix façons de les accommoder « , livre tout juste paru aux éditions de l’Epure. Avec « les épluchures, dix façons de les accommoder» et « les déchets » dans la même collection, vous pourrez comme moi jongler malicieusement avec les épluchures, les déchets et les restes  pour imaginer des recettes ludiques, surprenantes et savoureuses.

 

Noël Arménien

Les festivités ne sont pas finies, c’est Noël pour tous les Arméniens apostoliques. Petite leçon historico-religieuse : la grande majorité des Arméniens sont des chrétiens apostoliques c’est-à-dire qu’ils respectent la forme originelle du christianisme. En résumé, le Christ est uniquement de nature divine. L’Arménie fut le premier Etat officiellement chrétien.

A l’origine, la nativité était fêtée le 6 janvier par tous les Chrétiens. Pour combattre les fêtes païennes (rites romains, celtiques, etc.), un Pape a « décalé » la date de naissance de Jésus au jour du solstice d’hiver (en faisant une énorme erreur puisque c’est le 21 décembre en réalité). L’Eglise apostolique arménienne a conservé la célébration du 6 janvier pour la Nativité et l’Epiphanie.

Au menu, des mantis, ces fameux raviolis croustillants et du bourma, un gâteau à base de noix et de pistaches…sans oublier une petite galette des Rois. Cette année, décidément très serpentin (voir la tarte aux légumes et la tartelette aux pommes), la garniture est un trio de crème d’amandes, crèmes de pistaches et crème de noisettes.

Régal en kiosque

Très bientôt, les éditions de l’Epure publieront « Les restes, dix façons de les accommoder » pour former la trilogie avec les épluchures, dix façons de les accommoder et les déchets, dix façons de les accommoder. Et filez-vite au kiosque à journaux pour découvrir une recette en avant-première : les patates vols-au-vent (à réaliser avec un reste de blanquette).