Humm! des restes …

… du festin dominical : des croquettes de lentilles corail à l’arménienne, des fines lamelles de courgettes en beignets très légers et quelques pétales de fleurs de tournesol, juste pour le plaisir !

A la manière de …

Quelques idées découvertes dans deux pizzérias et que je mets désormais en pratique régulièrement à la maison. Chez Sauveur à Marseille ( 10 rue d’Aubagne) : ces petits pains réalisés en quelques instants avec les restes de la pâte à pizza, cuits 5 minutes à 230°C. Aussi bons au petit-déjeuner qu’à l’apéro !

Autre idée découvert à la Pizzeria di Rebellato à Paris ( mamma mia, la pâte à pizza du fabuleux  pizzaiolo napolitain Roberto Scalzo !), la pizza blanche proposée découpée en morceaux, pour être dégustée avec des tomates cerise, de la roquette et de la burrata ou de la mozzarella….Soupir de bonheur.

Sous la croûte, les sardinillas …

Pour l’apéro, le pique-nique ou le plateau du dimanche soir, une recette qui fait mouche à tous les coups ! La recette fonctionne aussi avec des boîtes rectangulaires ! 013sardinillas-en-croute-

 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Pasta d’été

Voici une variante des pasta e fagioli que j’aime tant ! Ce plat rustique et populaire est ici réalisé avec de la pasta mista. Il existe des mélanges tout près dans votre épicerie italienne mais à la base, cette recette permet d’utiliser tous les restes des paquets de pâtes : un peu de mafaldine cassés grossièrement en morceaux, quelques orechiette, quelques penne, des spaghetti coupés façon vermicelle. Et grâce à Francesco, j’ai appris une autre façon de déguster ce plat, avec un pétale d’oignon cru en guise de cuillère !

 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Frites d’aubergines farcies

Le vrai nom de ce plat (ancien et populaire, presque oublié aujourd’hui) qui m’a été enseigné par Francesco Ammendola est « melanzane con l’aglio nel culo », je vous laisse imaginer la traduction littérale !

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».