Qu’est-ce qu’on mange (suite) ?

Pour ce deuxième repas « retour  de voyage » , j’avais rapporté les pâtes typiques de Minori (près d’Amalfi) les scialatiellis qui se dégustent surtout avec des fruits de mer. Mais avant cela, la planche de charcuteries (dont un peu de soudjouk arménien pour faire plaisir à un des gourmands présent lors du dîner) avec une bruschetta. L’entrée est une salade de verdure et de thon cru au citron d’Amalfi. Et pour finir des tartelettes abricots avec une pâte aux noisettes du Piémont (sans oublier quelques pistaches…).

naples 2

Souvenirs napolitains

Si vous faites le trajet Naples-Amalfi en voiture, prévoyez une halte à Agerola pour rencontrer Gemma Gentile, une incroyable nonagénaire qui prépare chaque jour ses fournées de biscottinis et de  tarallis. Ce jour-là, nous avons eu le plaisir de découvrir les tarallis à l’amande et ceux aux graines de fenouil, des anneaux très croustillants (comme des biscottes) pour déguster de l’huile d’olive, des charcuteries, des marmelades de citron, etc. Biscottificio et tarallificio « Ruocco » di Acunto Teodolinda, Via dei Campi 5B à Agerola. 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Qu’est-ce qu’on mange ?

Premier repas de retour : des bruschettas tomates basilic, des fines tranches de Culatello di Zibello (petite entorse au thème napolitain de la soirée, c’est un magnifique jambon cru originaire de Parme), des poivrons lentement confits avec olives noires, ail et oignons frais, des scampi au citron d’Amalfi, sautés et servis avec des pétales crus de courgettes de Nice (à défaut de courgette de Ravello). Pour suivre, des gnocchis farcis à la « fior di latte » achetés chez La Tagliatella à Agerola (sur la route entre Naples et Furore), simplement servis avec ma dernière bouteille de passata. Et pour finir un sorbet à la fraise avec quelques framboises et bien sûr un petit verre de limoncello maison.

Casse-croûte encore …

Très bonne émission – comme toujours !- ce jour sur France-Inter, François-Régis Gaudry met à l’honneur le sandwich.  Il y a quelques mois, je vous confiais quelques adresses parisiennes de casse-croûte de compétition (CheZaline, la Buvette ou l’Epicerie du Verre Volé ). Il y a aussi la page tendance dans le dernier Régal qua j’ai consacré aux en-cas de chefs. Et deux adresses à tester très prochainement : Grillé, le kebab chic avec la viande de Hugo Denoyer et Frenchie To go, la dernière échoppe de Grégory Marchand rue du Nil à Paris.

 

Et pour finir ce tour d’horizon, un de mes casse-croûte préféré : c’est la fabrication du pain qui fait toute la différence. Je mets de la pâte à pain dans un moule rectangulaire avec une plaque et un poids par -dessus pour empêcher le pain de gonfler à la cuisson. Le pain est ainsi ultra-croustillant. Je garnis de pétales de champignons de Paris crus, de tomates Coeur de Boeuf, de lamelles de poivrons verts, d’asperges snackées, de rosbeef, decornichons et d’une mayonnaise au zestes de citron. D’autres recettes dans Petits boîtes à manger et Petits festins nomades, parus aux éditions Tana.

Des restes très gourmands !

Les restes de poulet rôti ou de poule au pot sont des sources inépuisables de recettes de salades copieuses, parfaites pour un plat complet. Voici la version du jour …

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Régal en kiosque

Du neuf dans Régal : une maquette nouvelle, des illustrations (photos d’Emmanuel avec mes dessins), une page « tendance » dans laquelle vous découvrirez un sandwich à base de pain tressé aux éclats de citron et ma recette de terrine de lapin à la pistache pour les pique-niques. Bonne lecture !

Lemon curd de compétition

Encore meilleur que ma recette, le lemon curd de Marie-Noëlle Daclin est un bijou !

 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».