Ma carriole à Marseille

Tous au kiosque, Côté Sud publie ce bel article sur les Carrioles imaginées pour Marseille 2013. Vous pourrez ainsi découvrir en détails les recettes de mes cornets (sardines, légumes et même dessert aux fraises).

Gourmandise de printemps

La maison Giraudet lance une gamme de soupe détox (100 % végétale, zéro matière grasse, l’une à base de radis noir pour bichonner son foie et l’autre à base de poireau, courgette et gingembre, parfaite pour les reins ), une soupe d’été aussi décoiffante que son nom l’indique, « Détour à Villahermosa » à base de tomates, povrons rouges, vinaigre de tomates et Tabasco … et surtout une quenelle à la sardine (de Douarnenez ! ) pauvre en gluten et riche en Oméga 3, une vraie perle pour les nutritionnistes et les gourmands ! Infos et adresses ici.

Mon lapin de Pâques

Que faire quand on veut préparer des râbles de lapin farcis et qu’on découvre que les panoufles sont trop courtes ? Chercher dans le frigo ce qui pourrait faire une délicieuse enveloppe ! Autrefois nourriture modeste et riche en calories des ouvriers du marbre, le lard de Colonnata, est aujourd’hui synonyme d’excellence et de raffinement, il doit sa saveur si particulière sa maturation en conca, une vasque en marbre de la région de Carrare. En garniture pour mon plat,  un riz rond noir bleuté comme l’encre, qui s’appelle Riso Venere mais on devrait le nommer Zy Mi (riz de la Cité Interdite) car il est originaire de Chine où il était jadis cultivé exclusivement pour les Empereurs, pour ses fabuleuses qualités nutritionnelles et ses vertus aphrodisiaques. Les Italiens l’ont acclimaté sur les terres de la plaine du Pô. Quant aux fleurs Floregano, elles évoquent aussi l’Italie avec leur saveur proche de l’origan frais.

 

 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Un casse-croûte pour le déménagement

J’ai concocté un casse-croûte réconfort pour les courageux déménageurs qui ont aidé notre copain Damien à transporter meubles et cartons. Au menu, terrine de cochon et fougasse à la caponata ! 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Idées pour Pâques

Je me suis inspirée de la tradition napolitaine du casatiello pour concocter ces petits pains individuels que je confectionnerai pour Pâques. 

 

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Régal en kiosque

A découvrir dans le magazine Régal, ma recette élaborée avec une botte de radis : j’utilise les fanes pour faire un bouillon très aromatique, je confectionne de la pâte et je fabrique ensuite des pappardelles avec un ustensile pas cher (moins de 5 euros)  et très malin, un rouleau à découper les pâtes (qui existe aussi en version spaghettis). A découvrir sur un site italien ici.