Veau de la Pentecôte (1/3)

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Terrine au champagne

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Restes, épluchures et déchets sur France inter…

… dimanche 27 mai de 11 heures à midi sur France Inter. François-Régis Gaudry et toute l’équipe de l’émission On va déguster, succombent à la cuisine des restes, des épluchures et des déchets en goûtant notamment ma tarte à la mie de pain et au pâté trognon présenté dans le livre « Les déchets, dix façons de les accommoder » paru aux éditions de l’Epure.

Pas de four : la solution …

… le four palestinien : une casserole qu’on dépose sur la gazinière et qui permet de faire cuire des gâteaux, de la volaille (avec un effet « poulet rôti » bluffant), des légumes confits et plein d’autres recettes . A dénicher dans les supermarchés orientaux de Barbès, dans la fameuse Maison Empereur à Marseille ou sur internet.

Collectionneurs & gourmands

Jusqu’au 24 février 2013, l’Alimentarium de Vevey en Suisse, le musée de tous les appétits, accueille une exposition consacrée aux collectionneurs d’objets du quotidien gourmand. Grâce au nouveau site Collectionnez-moi, onze cabinets de curiosités mettent en scène des collections aussi variées que des listes de courses, des étiquettes de boucherie, des boîtes de sardines ou des papiers d’agrumes.

Recettes pour l’Opération solidarité sardines 3/3

Encore des recettes pour récolter plein de boîtes de sardines vides pour l’Association Firmament.

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Recettes pour l’Opération solidarité sardines 2/3

Encore des recettes pour récolter plein de boîtes de sardines vides pour l’Association Firmament.

Il y a quelques jours, je vous parlais du joyeux mariage de  Courgette-fleurs et de sardines en boîte. Ne ratez pas les étonnantes sardines au Coca-Cola  que j’avais imaginé pour le livre de Frédérick e.Grasser HerméLe coca-cola, dix façons de le préparer aux éditions de l’Epure ! Et encore plus simple, des crostinis avec des sardines à la Luzienne de la Belle-Iloise, des tomates cerise confites et une belle salade verte.

Recettes pour l’Opération solidarité sardines 1/3

Voici quelques idées pour vous permettre de mettre les sardines en boîte au menu cette semaine et ainsi vous régaler tout en aidant l’association Firmament dans la construction de son voilier pour la course du 26 juin lors des festivités de  » la Guill’en Fêtes ».

Une recette que j’avais présenté dans le livre Mes petites boites à manger qui sort à nouveau en librairie dans un coffret avec Mes Petits festins nomades. 

« J’ouvre une boite de sardinillas, des petites sardines espagnoles, je verse l’huile et je retire une rangée de sardines (que je dégusterai ce soir sur une tartine de pain grillée avec du beurre demi-sel). J’émince en fines lanières un peu de poivron vert, de poivron orange, d’oignon violet et de zestes de citron jaune. Je fais suer cette garniture deux minutes dans une poêle avec quelques gouttes d’huile d’olive puis je la dispose sur les sardinillas. J’étale un disque de pâte brisée aux algues et je recouvre la boite de sardines avec, sans oublier de badigeonner le bord de la boite avec du jaune d’œuf battu avec un peu d’eau. Quand la pâte est bien fixée, je glisse une cheminée de papier et j’enfourne 15 minutes à 180°C.  »