Un pot-au-feu transformiste

Suivez les rebondissements gourmands de ce pot-au-feu géant du dimanche et du reste du repas (carottes râpées, riz au lait, pain) qui deviennent, sous la houlette d’une cuisinière astucieuse, tantôt burger de macreuse, tantôt pressé aux anchois, ici croquettes de riz à la noix de coco et là, quenelles de pain rassis.

Petits ricochets de cuisine, éditions Tana.

mes recettes en sachets !

Pour Bonduelle, j’ai imaginé trois mélanges de salades et crudités baptisés « 5 saveurs » parce les sachets, prêts à consommer, réunissent 5 variétés de salades et de crudités. Des mélanges audacieux, des associations de textures et de saveurs inédites : rondelles de carottes, tiges de queues de brocolis, filaments de chou, lanières de laitue…  chaque salade a sa personnalité, croquantes, colorées et aux saveurs vives.

Pour improviser un dîner léger avec des restes de pot-au-feu, j’ai taillé en fines tranches le jumeau, ce morceau caractéristique avec de la gélatine. J’ai préparé une sauce épaisse et gourmande composé d’un œuf dur haché grossièrement, de deux abricots secs coupés en petits dés, de quelques pistaches vertes et brins de ciboulette. Je confectionne une belle vinaigrette bien épaisse avec une cuillerée à soupe de moutarde à l’ancienne, un jaune d’œuf cru, du vinaigre de vin rouge et de l’huile d’arachide. Quand la vinaigrette est très onctueuse, j’incorpore le hachis d’œufs, d’abricots, de pistaches et de ciboulette. J’étale les tranches de jumeau de pot-au-feu dans une assiette, je répartis le sachet de « 5 saveurs mélange gourmand » dans les quatre assiettes et je nappe le tout généreusement de sauce.