C’est la pleine saison de la passata…

A découvrir dans le numéro de septembre de Grains de sel Lyon, page 48  et en prime une recette de notre nouveau livre.  Explication du procédé. Etape 1 : plongez les tomates 5 minutes dans de l’eau frémissante et laissez-les égoutter une bonne heure. Etape 2 : installez la machine spéciale (presse-tomate manuel ou électrique, le choix est large. Pour ma part, j’ai opté pour l’ustensile le plus simple) pour extraire la pulpe des tomates. C’est magique, les peaux et les pépins sont triés et se déversent sur le côté. Ensuite, il suffit de mettre le passato en bouteille et de le faire stériliser 20 minutes dans de l’eau bouillante, dans la cocotte-minute.

Pendant l’hiver, ce passato fera toute la différence dans mes daubes, dans ma soupe de poisson ou tout simplement pour déguster des spaghettis ou des ravioles.

100 % végétal

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Coup de chaud sur les tomates

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Un petit air de paradis

Qu’ils soient bretons ou petits violets du sud, les artichauts font partie de mes plats préférés, un pour chaque saison. Rappelez-vous les fonds d’artichauts au foie gras cet hiver ou mes bouquets de petits violets farcis !

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».

Raviolis géants à l’oeuf

Essayez absolument cette recette, vous m’en direz des nouvelles ! Quand le jaune d’oeuf s’écoule de la raviole et vient se mêler avec la tomate, c’est tout simplement délicieux. La semaine dernière, j’ai fait découvrir cette raviole à Gwenaël avec de la burrata (à la place de la ricotta), c’était très moelleux. La recette du passato, cette purée liquide de tomates, viendra bientôt s’illustrer dans ces pages…Quand les premières tomates feront leur apparition dans le potager.

Pour ce blog, j’avais envie de partager toutes mes recettes dans des carnets. Si vous souhaitez feuilleter et conserver une version papier, procurez-vous un carnet de croquis Moleskine, 104 pages, 13 x21 cm. En cliquant sur la recette, vous pouvez la visualiser en plus grand et l’imprimer (réglage à 111%) pour coller chaque page selon la pagination indiquée. Chaque fin de trimestre, je publierai le sommaire du carnet et je passerai à un autre « Moleskine de saison ».